Accueil > Agenda > 18 août 2010, Bruxelles : rassemblement de solidarité avec les défenseurs de (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

18 août 2010, Bruxelles : rassemblement de solidarité avec les défenseurs de la forêt de Khimki

mercredi 18 août 2010

Les Etudiants de Gauche Actifs, BlockBuster, La Ligue Communiste Révolutionnaire et son équivalent néerlandophone, le Socialistich ArbeidersPartij appellent à manifester ce mercredi 18 août à 16h30 au 149 Avenue Louise, devant le siège financier de VINCI à Bruxelles

Voici le communiqué

Russie : Solidarité avec les défenseurs de la forêt de Khimki

Les canicules ayant entraînés des incendies aux conséquences désastreuses dans l’ouest de la Russie, ainsi que l’inaction du gouvernement russe, font la une des journaux depuis plusieurs semaines. Mais à Khimki, petite ville de la banlieue de Moscou, ce n’est pas le feu qui menace la forêt, mais bien les intérêts capitalistes, au mépris des éco-systèmes et de la qualité de vie des habitants. La forêt de Khimki, l’une des 7 réserves naturelles constituant la « ceinture verte » des alentours de Moscou, est en effet vouée à la destruction au profit de la construction de l’autoroute Moscou /Saint-Pétersbourg.

Cela fait plusieurs années que les habitants de Khimki se battent pour sauver ce qui constitue pour eux un véritable poumon. En dépit de leurs efforts, les travaux de déforestation ont été entamés ce 16 juillet. Depuis lors, des militants de tous bords se sont rendus sur place pour tenter d’y faire entrave, construisant notamment des camps de veille aux différents lieux d’abattage. Sans leur courage et leur détermination, il aurait fallu une semaine pour abattre la forêt. Activistes écologistes, antifascistes, représentants de la gauche radicale et des mouvements sociaux et même députés de la Douma fédérale sont depuis lors la cible d’une brutale campagne de répression.

Les administrations locale et fédérale, ainsi les forces de police, sont étroitement liées aux entreprises en charge des travaux, parmi lesquelles figure la multinationale française VINCI (numéro 1 mondial de concessions et de travaux publics), qui ont elles-mêmes recours à des agents de sécurité privés et des groupements de tendance néonazie illégaux pour « assurer leur sécurité ». Tous les moyens sont bons pour garantir la mise en œuvre de ce projet où plusieurs milliards d’euros sont en jeu : arrestations arbitraires, agressions de personnes et attaques violentes contre les camps de veille, intimidation des militants et de leurs proches, etc.
La leader du mouvement de défense de la forêt de Khimki Evguenia Tchirikova et sa famille en font les frais depuis plusieurs semaines. Les militants antifascistes Alexeï Gasparov et Maxime Solopov, arrêtés sans preuve à leur charge suite à l’attaque commise contre la mairie de Khimki, sont aujourd’hui en maison d’arrêt et risquent jusqu’à 7 ans d’emprisonnement. Bien qu’un avis défavorable du parquet fédéral ait certifié l’illégalité des travaux, l’abattage continue. Le dossier est d’ores-et-déjà entre les mains de la Cour européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg.

Dans la perspective d’une action internationale de soutien qui aura lieu à la rentrée, la LCR exprime toute sa solidarité avec les militants réunis autour de la forêt de Khimki et appelle les organisations écologistes, sociales, antifascistes et syndicales à soutenir toutes les activités de solidarité.

Pétition et nouvelles régulières : http://chtodelat.wordpress.com/tag/khimki-forest/

Voir en ligne : http://chtodelat.wordpress.com/tag/...

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0