Accueil > Brèves > Belgique : Affaire du Secours Rouge, vers un non-lieu ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

Belgique : Affaire du Secours Rouge, vers un non-lieu ?

samedi 5 juin 2010

Il y a tout juste deux ans, les gros bras de la brigade anti-terroriste embarquaient 5 militants du Secours Rouge ainsi que Pierre Carette, visiblement arrêté pour accréditer l’idée d’une résurgence des Cellules Communistes Combattantes (CCC) [1], dans une opération particulièrement médiatisée.

Les 5 militants furent inculpés "d’appartenance à un groupe terroriste" en raison de leurs liens supposés avec le Parti communiste politico-militaire (PCPM) italien dont les militants furent arrêtés au début de l’année 2008 en Italie.

D’après le journal le Soir du 5 juin 2010, après plus de deux ans d’enquête, le seul élément à charge dans le dossier d’instruction, restait la découverte de photos d’identités de ces militants dans un champ de salades en Italie.

Les 5 membres du Secours Rouge pourraient donc espérer un non-lieu dans cette affaire qui démontre encore le côté liberticide de la législation dite "anti-terroriste".

Source : RTBF, Belga, 05.06.10

A lire dans le numéro 1 de JIM consacré à la rubrique 12 : Pour mieux comprendre les lois liberticides…

Voir en ligne : http://www.rtbf.be/info/economie/ex...

Notes

[1La raison de son arrestation, une rupture de ses conditions de libération, ne tenant pas, il fut très rapidement relaché.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0