Accueil > Brèves > Chine : Le suicide nuit à la productivité de l’entreprise

Version imprimable de cet article Version imprimable

Chine : Le suicide nuit à la productivité de l’entreprise

lundi 31 mai 2010

... où quand l’expression se tuer à la tâche prend tout son sens

Le groupe taïwanais Foxconn Technology, qui assemble entre autres les i-phone de la firme Apple, n’est pas une filiale de France Telecom/Orange. Pourtant, dans une de ses usines, un dixième travailleur vient de se suicider en moins d’un an. Dans une lettre communiquée aux travailleurs, Foxconn a donc décidé d’interdire à ses employés de se donner la mort. Il est vrai que cette responsabilité relève exclusivement du patronat, qui exploite les travailleurs de manière éhontée. Pour des groupes de défense des travailleurs, la série dramatique dans les usines chinoises reflète les difficiles conditions de vie de millions d’ouvriers en Chine, astreints à de longs horaires et d’intenses pressions, vivant souvent dans des dortoirs et loin de leurs familles.

De son côté, Apple a déjà été critiquée par le passé pour ne pas faire appliquer des conditions de travail minimales que l’on peut à peine qualifier de supportables (Lire ici).
Dell et Hewlett-Packard font également partie des donneurs d’ordre de Foxconn. Apple a annoncé des bénéfices avant impôts de 3 milliards de dollars pour le deuxième trimestre 2010.

On se rappellera également que, face au nombreux suicides de travailleurs à France Telecom/Orange (Lire cette brève), la société de télécommunications avait surtout veillé à barricader les accès aux toits et à condamner l’ouverture des fenêtres. Vous avez dit prison ?

Sources : AFP, Les Echos, site d’Apple.

Voir en ligne : http://www.lesechos.fr/depeches/mon...

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0