Accueil > Brèves > France : travailleurs testés gratuitement

Version imprimable de cet article Version imprimable

France : travailleurs testés gratuitement

vendredi 16 avril 2010

Depuis plusieurs années, Pôle emploi propose des "stages pré-embauche" gratuits pour les entreprises et celles-ci ne se privent pas de cette main d’oeuvre gratuite.

Ainsi, le "dispositif d’Évaluation en milieu de travail préalable au recrutement" (EMTPR) permet aux entreprises de « tester un candidat en situation réelle de travail » et de s’assurer qu’il correspond bien aux exigences du poste. Cette "évaluation" peut aller jusqu’à 40 heures sur cinq jours. La personne n’est pas salariée par l’entreprise : elle conserve le statut de demandeur d’emploi.

L’"Évaluation en milieu de travail" (EMT), permet « à un demandeur d’emploi de vérifier ses compétences pour un emploi ». Il s’agit d’une forme de « stage » express conseillé aux chômeurs qui voudraient se reconvertir et tester un nouveau métier. Sa durée maximale est de 80h. Là encore, l’entreprise ne débourse rien et le demandeur d’emploi conserve son statut.

Selon les chiffres de Pôle Emploi, il y a eu 80.000 EMTPR et 30.000 EMT durant l’année 2009. Au total, 110.000 chômeurs ont donc été « testés » sans être payés.

Ce « travail gratuit » a été dénoncé par certains syndicats. Ceux-ci pointent également l’absence d’évaluation du dispositif (il n’y a pas de chiffres concernant le pourcentage de demandeurs d’emploi embauchés par les entreprises les ayant "testés"). De nombreux témoignages de demandeurs d’emploi dénoncent en outre les abus dont ils sont victimes durant ces périodes d’"évaluation" gratuite : attribution au demandeur d’emploi d’autres tâches que celles déclarées au Pôle emploi ou menaces de radiation par le Pôle emploi si le chômeur ne fait pas preuve d’une « attitude positive », notamment.

Source : Basta !, 12/04/2010

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0