Accueil > Brèves > Belgique : combien coûte la liberté ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

Belgique : combien coûte la liberté ?

dimanche 4 avril 2010

Un millier de bombspotters ont manifesté ce trois avril sur le terrain de la base militaire de Kleine Brogel, en Flandre. Des bombes nucléaires y sont stockées en vertu des accords avec l’OTAN.

Ces pacifistes recourent notamment à la désobéissance civile [1].

Suite à cette action réussie par les militants, le Ministère de la Défense a communiqué le coût de cette mobilisation. En clair : la Défense a voulu signifier que manifester coûte de l’argent et qu’en ces temps de crise, mieux vaut s’abstenir de contester.

Bref, le Ministère de la "Défense" [2] imite quelque peu la communication de l’Armée française : celle-ci s’était plainte du coût des frais de recherches engendrés par l’enlèvement de deux journalistes de France 3 et pensait qu’il valait mieux que les journalistes fassent leur boulot de propagande, confortablement installés dans les chars français plutôt que sur le terrain.

Des photos de l’action sont disponibles ici.

On se rappellera encore utilement que des militants avaient déjà pénétré sur le terrain de la base militaire il y a quelques semaines.

Source : communiqué de Vredesactie, 3 avril 2010

Voir en ligne : http://www.vredesactie.be/article.p...

Notes

[2Ou plutôt de "l’Attaque" en (Afghanistan)...

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0