Accueil > Brèves > Belgique : le chèque-repas électronique vous espionnera

Version imprimable de cet article Version imprimable

Belgique : le chèque-repas électronique vous espionnera

vendredi 26 février 2010

Un accord de principe visant à passer du chèque-repas sous format papier existe au sein du Gouvernement depuis juillet 2009. Restait à le concrétiser. C’est désormais chose faite. Le bénéficiaire des chèques-repas aura bientôt une carte électronique en lieu et place d’une enveloppe mensuelle.

Chaque utilisateur de chèques-repas sait qu’au sein de l’enveloppe figurent toujours de détestables publicités, très consuméristes : entrées à prix réduit, dans de stupides salons de la construction ou du cocooning, bons de réduction sur des produits de marques, etc. Mais au moins, l’individualisation sur base d’un ciblage du "client" était impossible.

Désormais, le recours à l’électronique rendra le ciblage et le traçage très faciles. Sodexo, une des deux sociétés émettrices de chèques-repas, a une expérience certaine de la question via sa carte-restaurant, présente en France. Officiellement, au bénéfice de l’entreprise recourant au système des chèques-repas.

En Belgique, la même société s’associera avec l’ex-Banksys, Atos Worldline. Laquelle se vante sur son site de pratiquer le marketing ciblé.

Bien entendu, la vie privée sera respectée, comme le demande le conseil des ministres. Au lieu de votre nom, vous serez simplement enregistré comme un numéro. Un numéro qui est une femme, qui réalise 90% de transactions dans la commune de Hotton, boit 2,3 litres de bière par mois, est enceinte, est végétarienne, a une capacité de dépenses superflues estimée à 344€ par mois, etc.

Source : Belga (reprise par Le Soir)

Voir en ligne : http://www.lesoir.be/actualite/belg...

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0