Accueil > Brèves > France : un projet de licenciement collectif suspendu par le tribunal de (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

France : un projet de licenciement collectif suspendu par le tribunal de Chartres

samedi 20 février 2010

« C’est énorme, c’est un grand soulagement. Il y a tellement de défaites par ailleurs. Cette décision de justice nous conforte dans le fait que nous avions raison de nous battre contre ces patrons voyous » commente un délégué CGT à l’annonce de la nouvelle.

Les travailleurs de l’entreprise Philips EGP de Dreux (Eure-et-Loir), en lutte depuis le mois de janvier dernier pour ne pas perdre leur emploi (Lire à ce propos : "France : Expérience autogestionnaire à Philips-Dreux"), victimes du "lock-out" de leur direction (ils étaient bloqués devant les portes fermées de leur usine depuis le lundi 15/02), avaient introduit un recours en référé devant le tribunal de grande instance de Chartres (16/02).

Celui-ci vient de donner raison aux travailleurs en ordonnant la suspension du projet collectif de licenciements et la reprise du travail des salariés. Le tribunal exige en outre que l’entreprise assure l’accès du site de Dreux aux membres du comité d’entreprise et ordonne le rétablissement des relations contractuelles avec les travailleurs. Chacune de ces obligations comporte une astreinte de 25.000 euros par jour de retard.

Source : Libération, 19/02/2010

Voir en ligne : Au tribunal de Chartres, les Philips de Dreux gagnent sur toute la ligne

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0