Accueil > Brèves > B-Cargo : les travailleurs de la SNCB refusent le scénario de la (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

B-Cargo : les travailleurs de la SNCB refusent le scénario de la filialisation

mardi 27 octobre 2009

Céline Delforge nous parlait des beaux projets pour B-Cargo dans ce numéro du JIM (lire B-Cargo ou l’alliance contre l’écologie et l’emploi !).

Le scénario d’une filialisation de B-Cargo, la division fret de la SNCB, suscite les plus vives craintes. Le front commun syndical à la SNCB (CGSP-Cheminots et CSC-Transcom, rejoints par le bureau national du syndicat indépendant pour cheminots (SIC) ) a déposé hier un préavis de grève de 24 heures, qui prendra cours le mercredi 4 novembre à 22h, reconductible pour les journées du jeudi à partir du 5 novembre.

La CGSP-Cheminots dénonce dans un communiqué l’absence de véritables négociations, "la Direction de la SNCB nous enfermant systématiquement, dans un premier stade, dans un scénario de ’déstatutarisation’ des conditions de travail et dans une seconde phase dans un script de filialisation de l’activité", ce qui engendrerait le "détricotage" du statut de cheminot.

Dans son communiqué, le syndicat ajoute que "s’il est inacceptable pour les travailleurs de voir ainsi bradées leurs conditions de travail, il est tout aussi peu admissible que les décideurs politiques abandonnent, par voie de filialisation (stade préalable à une totale privatisation), un segment aussi sensible que celui qui concerne le transport des marchandises". Pas question d’un "deuxième ABX".

Sources : BELGA, 27/10/2009 et le fil info du Soir, 28/10/09

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0