Accueil > Brèves > Budget 2010 : "taxation" des banques ? Que nenni

Version imprimable de cet article Version imprimable

Budget 2010 : "taxation" des banques ? Que nenni

mercredi 14 octobre 2009

Le budget 2010 prévoit un nouveau système d’assurance pour les banques. Moyennant le versement de 0,15% des sommes qu’elles ont en dépôt (comprendre : l’argent des comptes d’épargne et ceux dits de la branche 21, soit les produits d’assurance à capital garanti), les comptes des épargnants seront garantis à hauteur de 100.000€, mesure déjà prise il y a un an au niveau européen.

Triple bémol néanmoins. Primo, les comptes d’épargne, avant que le volet financier de la crise économique ne touche l’Europe, étaient déjà garantis à hauteur de 20.000€, montant amplement suffisant pour couvrir l’épargne des moins riches. Secundo, les banques vont certainement répercuter cette nouvelle taxe sur les déposants, à savoir toute personne ayant un compte d’épargne. c’est en tout cas ce qu’affirme Jean-Luc Dehaene, ex-Premier ministre et président du Conseil d’Administration de Dexia. Tertio, c’est donner aux banques l’assurance que leur gestion passée, celle qui nous a entraîné dans la crise, est reconnue, acceptée et valorisée. En cas de lourde perte ou de faillite, ce sera en effet l’Etat (nous, donc) qui mettra la main à la poche.
En d’autres mots, nous payerons la crise trois fois : une fois par le renflouement des banques et les conséquences sur le budget, une deuxième par la vague de licenciements en cours, une troisième par le payement de la taxe imposée aux banques. Et la crise de demain est déjà sur les rails.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0