Accueil > Brèves > Revue et brèves de presse du 26, 27 & 28 janvier 2013

Version imprimable de cet article Version imprimable

Revue et brèves de presse du 26, 27 & 28 janvier 2013

lundi 28 janvier 2013

Industries

Dernière minute

EXCLUSIF : ArcelorMittal, les travailleurs manifesteront mardi à Namur : Réunis en assemblée générale ce lundi matin, les travailleurs d’ArcelorMittal ont décidé de se rendre mardi à l’Elysette à Namur afin d’interpeller les responsables politiques wallons sur la situation du groupe. Le rendez-vous est fixé à 9h au Centre Acier de Flémalle et à 12h à la Gare de Namur. Le travail devrait reprendre mercredi dans les différents sites liégeois, mais les travailleurs resteront mobilisés pour toutes les actions qui pourraient être organisées dans les jours à venir. (6com.be)

Pour arriver à Namur à 12h, les départs en train sont…

- Arlon : 10:43 ( ! arrivée vers 12h19)

- Braine le compte : 10:32 ( ! changement à Bruxelles)

- Braine l’alleud : 10:40 ( ! changement à Bruxelles)

- La Louvière-sud : 10:43

- Charleroi-sud : 11:00

- Liège-Guillemins : 10:59

- Mons : 10:26

- Mouscron : 09:37 ( ! changement à Tournai)

- Nivelles : 10:32 ( ! attention changement à Charleroi-sud)

- Louvain – La - Neuve : 11:30 ( ! changement à Ottignies)

- Tournai : 10 :00

- Verviers-central : 10:37( ! changement à liège)

Soyons nombreux ! Faites circuler au maximum !

ArcelorMittal : Métallos entre colère et désespoir

Vendredi, 450 métallos ont manifesté leur colère à Bruxelles (voir 6com du 25/01) suite à l’annonce de l’abandon de 7 sites à Liège par ArcelorMittal. Les nerfs à vif, certains ont tenté de forcer les barrages et quelques pavés ont volé, mais la police bruxelloise était manifestement bien décidée à stopper les manifestants et n’a d’ailleurs pas hésité à utiliser des pompes à eau pour ce faire. Pendant ce temps, les ministres régionaux et fédéraux discutaient des possibilités quant au cas d’ArcelorMittal (voir par ailleurs). Pour rappel, les travailleurs d’ArcelorMittal se réunissent ce lundi en assemblée générale afin d’entendre les plans d’action concoctés par les syndicats. (6com.be)

- La Libre - 26/01 : http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/792919/sous-les-paves-la-colere-et-le-desespoir-des-metallos.html

- L’Avenir -26/01 : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130126_00260527

- La Dernière Heure - 26/01 : http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=1329420

- Sur l’AG (La Libre) : http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/793100/arcelormittal-que-vont-decider-les-metallos-a-l-ag-de-ce-matin.html

- Portrait Rader (FGTB-Métal) : http://www.lalibre.be/archives/divers/article/793111/jean-luc-rader.html

Du côté de la CGSP wallonne, on se dit profondément meurtrie et dégoûtée par l’annonce du licenciement de 1.300 travailleurs du bassin sidérurgique liégeois et on appelle les pouvoirs publics à une prise de conscience fondamentale de l’intérêt général. La CGSP wallonne désire une mise sous tutelle publique, sans dédommagement, de toutes les entreprises d’ArcelorMittal situées en territoire wallon. http://www.6com.be/donnees/cp/2013/20130128cgsp.doc

Gazelco vient de décider d’une motion de soutien aux travailleurs d’ArcelorMittal ainsi qu’aux sous-traitants et commerçants du bassin liégeois marqués par cette tragédie industrielle. Le syndicat exige des pouvoirs publics, une pérennisation de l’outil qui maintiendra une activité économique et sociale en Région Wallonne et dans le bassin liégeois. http://www.6com.be/donnees/cp/2013/20130128gazelco.doc

ArcelorMittal : la Région débloque 1 million d´euros pour trouver un repreneur

Selon La Libre du week-end, le gouvernement se donnerait deux mois pour trouver un repreneur pour tout ou une partie des sites liégeois dont ArcelorMittal ne veut plus (voir 6com du 24/01). Un partenaire privé viendrait aider le gouvernement dans ses démarches. Ce dernier aurait d’ailleurs débloqué 1 million d’euros. Par ailleurs, lors des débats télévisés du week-end, les politiques présents ont parlé d’une possible reprise forcée par la Région wallonne en vue de la transmission à un repreneur. La nationalisation a par ailleurs directement été écartée faute de moyens. Un groupe de travail a été mis en place afin de chercher des pistes pour un plan industriel. Le gouvernement wallon devrait par ailleurs travailler de concert avec le gouvernement français où le site d’ArcelorMittal à Florange vit la même situation qu’à Liège. Enfin, selon De Standaard, la porte-parole d’ArcelorMittal vient à nouveau de confirmer que les outils liégeois n’étaient pas à vendre. (6com.be)

La Libre - 26/01 : http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/792869/un-million-d-euros-pour-trouver-un-repreneur-a-arcelor-mittal.html

La Libre - 28/01 : La piste d’un portage temporaire approuvée par les politiques, mais pas si simple

On en a eu la confirmation dimanche au cours de l’émission télé "Mise au point" (RTBF) : la piste d’un portage de l’outil sidérurgique liégeois dont la fermeture a été annoncée par le groupe ArcelorMittal est sérieusement envisagée. http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/793088/la-piste-d-un-portage-temporaire-approuvee-par-les-politiques-mais-pas-si-simple.html

Le nom de Bernard Serin, patron de CMI, refait évidemment surface comme repreneur potentiel. L’Echo du week-end explique pourquoi. (6com.be)

Dans La Meuse du week-end, Ann-Lawrence Durviaux (ULg) explique pourquoi la nationalisation des outils liégeois n’est pas possible, car cela reviendrait à un basculement de régime qui irait à l’encontre de la démocratie et du droit à la propriété belge. (6com.be)

Au niveau européen, le groupe Les Verts demande la fin du terrorisme financier de Mittal. Les Verts (UE) : http://www.greens-efa.eu/fr/arcelormittal-suppression-de-1300-emplois-9070.html

ArcelorMittal : "Une nationalisation temporaire est une idée particulièrement mauvaise" :
Il y en a qui craignent que leur propre conduite n’invite un jour à une même solution, ils combattent donc cette idée de façon "préventive" : http://www.levif.be/info/actualite/belgique/arcelormittal-une-nationalisation-temporaire-est-une-idee-particulierement-mauvaise/article-4000239599950.htm

ArcelorMittal : le gouvernement wallon veut engager un consultant pour retrouver un repreneur
http://www.levif.be/info/actualite/belgique/arcelormittal-le-gouvernement-wallon-veut-engager-un-consultant-pour-retrouver-un-repreneur/article-4000239156775.htm

ArcelorMittal : "trouver un repreneur au plus vite"
Le ministre André Antoine a expliqué ce matin qu’il fallait avant tout trouver un repreneur pour ArcelorMittal. Dans le même temps, un porte-parole du groupe déclare qu’il s’opposera à toute reprise. http://www.rtl.be/info/belgique/politique/976342/arcelormittal-trouver-un-repreneur-au-plus-vite

ArcelorMittal : L’expropriation, c’est maintenant !
Il n’aura pas fallu attendre 4 mois après la mise à mort de la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise pour que la phase à froid commence à subir le même sort. L’annonce brutale de la suppression de 1.300 emplois sur 2.100 dans le « froid », avec la fermeture de 7 sites sur 12, s’inscrit dans la pure logique financière d’une multinationale sans scrupule (pléonasme) qui a opté pour un recentrage stratégique de ses activités. Ceux qui ont la « chance » de rester ne sont que des condamnés en sursis.http://www.avanti4.be/analyses/article/arcelormittal-l

Quel rôle peut encore jouer le politique dans la sidérurgie wallonne ? Le thème de Mise au point ce dimanche
Comment expliquer le gâchis de la suppression de sept sites de production d’ArcelorMittal à Liège et de la perte des 1300 emplois directs qui en découlent ? Les pouvoirs publics ont-ils été bernés par un financier caché sous les atours de l’industriel responsable ? Telles étaient les questions posées lors du débat de Mise au Point. http://www.rtbf.be/info/emissions/article_quel-role-peut-encore-jouer-le-politique-dans-l-avenir-de-la-siderurgie?id=7915809

ArcelorMittal : vers une nationalisation temporaire ?
La nouvelle vague de licenciements chez ArcelorMittal à Liège était au centre du débat de "Controverse" ce dimanche midi sur RTL-TVI. Les invités politiques présents se restés très optimistes sur une possible relance de la sidérurgie à Liège. Le gouvernement wallon se donne deux mois pour trouver un repreneur potentiel. http://www.rtl.be/info/economie/belgique/976228/arcelormittal-vers-une-nationalisation-temporaire

Communiqué-Mittal Go Home : Nationalisation de la sidérurgie intégrée ! É. Di Panfilo, F. Gomez. (6com.be)
Mittal organise l’explosion de Liège. Depuis quelque semaines, et de façon préméditée et très organisée, le groupe Mittal programme la fin industrielle du bassin sidérurgique liégeois. http://www.avanti4.be/actualite/article/communique-mittal

Pas question d’un repreneur pour la sidérurgie liégeoise : ArcelorMittal préfère fermer que vendre
Choquant. Alors que les autorités cherchent un repreneur pour sauver l’emploi, Mittal préfère laisser mourir l’outil plutôt qu’un concurrent puisse s’en emparer. « Les sites qu’ArcelorMittal entend fermer ne sont pas à vendre ».http://www.lanouvellegazette.be/651372/article/actualite/belgique/2013-01-28/arcelormittal-s-oppose-a-une-reprise-de-ses-sites

ArcelorMittal s’opposera à une reprise
La vente des sites n’est pas envisagée par Mittal. Les sites qu’ArcelorMittal entend fermer ne sont pas à vendre, a déclaré une porte-parole du groupe aux quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad. http://www.dhnet.be/infos/economie/article/422711/arcelormittal-s-opposera-a-une-reprise.html

ArcelorMittal reste opposé à une reprise
« Nous n’avons pas l’intention de vendre quoi que ce soit, pas même aux autorités », a affirmé la porte-parole d’ArcelorMittal. Le 11h02 : ArcelorMittal, y a-t-il vraiment une solution ? http://www.lesoir.be/173232/article/economie/2013-01-28/arcelormittal-reste-oppos%C3%A9-%C3%A0-une-reprise

ArcelorMittal : le personnel se réunit ce lundi matin à Ougrée - RTBF Regions
A 11 heures, les travailleurs - en grève depuis jeudi - vont devoir réfléchir à un plan de contre-attaque. http://www.rtbf.be/info/regions/detail_arcelormittal-le-personnel-se-reunit-ce-lundi-matin-a-ougree?id=7916047

ArcelorMittal : les métallos liégeois discutent de leur sort ce matin
La parole est aux métallos liégeois ce lundi matin chez ArcelorMittal. Quatre jours après l’annonce de la fermeture des sites liégeois, une assemblée général a lieu ce matin. http://www.rtl.be/info/economie/belgique/976282/arcelormittal-les-metallos-liegeois-discutent-de-leur-sort-ce-matin

ArcelorMittal : le personnel se réunit ce lundi matin
« Si c’est pour se retrouver dans un an avec une société en faillite, moi je dis non », clame Marcourt.
Ce lundi matin, une assemblée générale aura lieu dès 11 heures à Ougrée. Les syndicats présenteront leur plan d’action aux travailleurs. Mais où en est-on ? « Il y a des avancées », estime Marcourt. Deleuze, lui, se dit confiant. Un repreneur, il y croit. Pourtant, selon un porte-parole du groupe sidérurgique, "ArcelorMittal s’opposera à une reprise". http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130128_00260919

Non au démantèlement industriel - Pour la nationalisation d’Arcelor et de Ford
Tous les gouvernements que nous avons dans ce pays sont confrontés au même choix : soit continuer à servir les intérêts de la rente capitaliste soit intervenir pour préserver le tissu industriel, l’économie et l’emploi. http://www.roodlinks.be/index.php?option=com_content&view=article&id=22499&catid=25&Itemid=131

Pour les travailleurs d’ArcelorMittal, Gino Russo repart au combat
Gino Russo : « On a besoin, aujourd’hui dans nos sociétés, d’hommes et de femmes d’État. Des gens qui défendent nos emplois comme de bons pères de famille. On n’a plus besoin de fonctionnaires politiques. » http://www.lameuse.be/651224/article/regions/liege/actualite/2013-01-27/pour-les-travailleurs-d-arcelormittal-gino-russo-repart-au-combat

ArcelorMittal : le PS liégeois en action (6com.be)
Sous l’impulsion de son président Willy Demeyer (bourgmestre de Liège), la Fédération liégeoise du PS s’est réunie vendredi en exécutif afin d’analyser la situation suite à la décision de fermeture d’ArcelorMittal. Elle a exprimé sa colère envers la trahison et la désertion du groupe sidérurgique. Elle explique par ailleurs que l’heure n’est pas à la condamnation, mais à la mise en oeuvre de tout ce qui est possible pour assurer un avenir à la sidérurgie et au bassin liégeois. La Fédération appelle à l’Action commune socialiste et interpelle toutes les forces vives du pays afin d’analyser toutes les pistes possibles afin de pérenniser la sidérurgie liégeoise. Elle se veut en soutien d’une initiative européenne, notamment avec la Sarre (Lorraine) et réitère sa confiance et son soutien en son ministre de l’Economie, Jean-Claude Marcourt (PS) dans toutes les démarches qu’il entreprendra pour trouver un ou des repreneurs. http://www.6com.be/donnees/cp/2013/20130128PS.doc

Le faux pas de Didier Reynders
Même si la Région wallonne disposait de fonds suffisants pour financer une nationalisation de la succursale liégeoise d’Arcelor Mittal, elle ferait mieux de s’abstenir. Didier Reynders, vice premier-ministre fédéral et ministre des Affaires étrangères, s’est finalement mêlé de la discussion Arcelor Mittal. La figure de proue du MR a communiqué que la nationalisation éventuelle de la succursale liégeoise Arcelor Mittal pouvait être envisagée. Concrètement, Reynders ouvre la porte à une reprise temporaire de l’usine par la Région wallonne en collaboration avec un partenaire issu du secteur privé. http://www.levif.be/info/levif-blog/vu-de-flandre/le-faux-pas-de-didier-reynders/opinie-4000239973990.htm

Sauver notre sidérurgie : la dernière chance
La coopérative politique VEGA tient à exprimer sa totale solidarité avec les travailleurs d’Arcelor-Mittal à nouveau victimes des logiques néolibérales et de la mondialisation capitaliste. Le groupe fait des profits conséquents (959 millions de dollars pour le deuxième trimestre 2012) mais ce n’est jamais assez. On consomme localement de l’acier mais on délocalise sa production car le libre-échange est érigé en valeur cardinale et l’on refuse tout protectionnisme social et toute taxe sur le transport de marchandises. http://vega.coop/communiques/sauver-notre-siderurgie-la.html

Nos vies valent plus que les profits de Mittal : la région wallonne doit nationaliser les sites liégeois !
http://liege.ptbplus.be/communiques/nos-vies-valent-plus-que-les-profits-de-mittal-la-region-wallonne-doit-nationaliser-les

Liège en deuil ! - Mouvement de la Gauche démocrate et Citoyenne
http://www.lemg.be/index.php/medias/communiques/64-liege-en-deuil

L’art c’est l’or : brève histoire de la métallurgie liégeoise (version augmentée)
Ce texte a été publié il y a tout juste un an dans C4. ArcelorMittal s’apprête alors à fermer le dernier haut-fourneau de Seraing et met toute la région liégeois en émoi : l’avenir de milliers de familles risque gros dans ce qui ressemblait à l’épilogue dramatique d’une histoire millénaire. Même si à l’époque, la direction du groupe se voulait rassurante en affirmant que la fermeture du chaud correspondait à la meilleure stratégie de conservation du froid… http://www.entonnoir.org/lart-cest-lor/

Marché carbone, scandale : ArcelorMittal engrange des millions d’euros de profits grâce à la fermeture de Florange
Pendant que les métallos de Florange se démènent pour sauver leur emploi et que l’Etat indemnise leurs périodes de chômage partiel, ArcelorMittal engrange des profits grâce à l’arrêt de ses hauts-fourneaux lorrains. Leur fermeture définitive pourrait rapporter 19 millions d’euros en 2013. Tel est le miracle permis par le « capitalisme vert » et la vente de droits à polluer sur les marchés carbone. Explications. http://www.bastamag.net/article2905.html

ArcelorMittal : Armat (ex-Luxmetall) à Malmedy, la fermeture semble inéluctable
Annoncée à la mi-octobre, la fermeture d’Armat (ex-Luxmetall) à Malmedy semble à présent inéluctable. L’entreprise est actuellement dans la première phase de la procédure Renault. Les syndicats espéraient recaser les travailleurs (14) sur d’autres sites, mais face à la fermeture de nouveaux outils cette piste semble maintenant irréaliste. (6com.be)

ArcelorMittal : à Marchin, la commune se veut solidaire des travailleurs (6com.be)
Les autorités communales de Marchin, suite à l’annonce des nouvelles pertes d’emplois au sein d’ArcelorMittal, ont décidé de rédiger une motion de solidarité afin d’aider au mieux les travailleurs qui vont perdre leur emploi ainsi que leurs familles. A Flémalle, les autorités communales ont décidé de reporter la présentation du budget communal afin de revoir ce dernier au vu du manque à gagner à venir face à l’annonce de la fermeture de sites sur la commune. (L’Avenir Huy-Waremme-26/01)

ArcelorMittal : Delaunois croît encore à une sidérurgie européenne (6com.be)
Philippe Delaunois, ancien administrateur délégué de Cockerill Sambre, se dit surpris par l’annonce si rapide d’ArcelorMittal quant à la fermeture de ses outils liégeois. Si l’homme reconnaît une baisse au niveau du marché européen, celui-ci est persuadé que l’acier gardera sa place en Europe. Du côté de la Fédération européenne de l’acier, on explique que l’Europe doit rapidement se doter qu’une politique industrielle qui stimule la croissance et les investissements afin notamment de sauver la sidérurgie.

ArcelorMittal : le champion des intérêts notionnels
Le Soir revient ce lundi sur le mécanisme utilisé par ArcelorMittal afin d’éluder l’impôt en Belgique. En résumé, le mécanisme consiste à déplacer le bénéfice réalisé dans un pays où Mittal devrait payer de l’impôt, vers la Belgique où il n’en paie pratiquement pas. Selon Michel Maus (VUB), ArcelorMittal est l’entreprise qui bénéficie le plus du système des intérêts notionnels. L’expert estime que la Belgique a commis une erreur dans ce mécanisme, celle de ne pas conditionner les intérêts notionnels à l’obligation d’investir et de créer de l’emploi. Pour rappel, ces quatre dernières années, Mittal a payé 1,4% d’impôts c’est-à-dire 81 millions d’euros pour un total de 5,8 milliards de profit. (6com.be)

Mittal a éludé l’impôt pendant 4 ans
Le groupe sidérurgique a installé sa « banque interne » en Belgique, lui permettant de rapatrier des bénéfices de l’étranger et de payer moins d’impôts.http://www.lesoir.be/173191/article/economie/2013-01-28/mittal-%C3%A9lud%C3%A9-l-imp%C3%B4t-pendant-4-ans

Selon le classement annuel du PTB des entreprises qui paient le moins d’impôt en Belgique, ArcelorMittal occupe la cinquième position. (L’avenir - 26/01)

Fermeture de la briqueterie de Wanlin (Namur) : 25 travailleurs sur le carreau (6com.be)
Vendredi la direction de la briqueterie de Wanlin à Houyet (Namur) a annoncé la fermeture de l’entreprise qui occupe 23 ouvriers et 2 employés. Des actions de grève devraient perturber le travail dans l’entreprise cette semaine. (La Libre)

Redéploiement pour la Sonaca (6com.be)
Entre 2008 et 2012, le chiffre d’affaires du groupe, dont la maison-mère se situe à Gosselies, a augmenté de 50 %. Selon le patron, Bernard Delvaux, le groupe est en phase de stabilisation et le carnet de commandes est plein à un horizon de trois à cinq ans. (L’Echo)

Vielsalm : Spanolux change de main (6com.be)
Vendredi a eu lieu une réunion extraordinaire à SpanoGroup (Vielsalm) concernant la reprise des activités du groupe, qui compte plusieurs usines en Flandre en plus de celle de Vielsalm (Spanolux) établie dans le zoning de Burtonville. Alors que les quatre usines flamandes sont reprises par le groupe Unilin, l’usine salmienne est, elle, reprise par la société IVC, dirigée par Filiep Balcaen. Jan Ide, administrateur délégué de Spanolux a désormais un mois pour faire valoir son droit de préemption. Pour les syndicats, cette reprise d’IVC est vue d’un bon œil. (L’Avenir)

Volvo : premier producteur mondial de poids lourd (6com.be)
Le fabricant suédois de camions Volvo vient de signer un accord de coopération avec DFG, un des trois plus grands constructeurs chinois. Volvo va acquérir une participation de 45 % dans une nouvelle filiale de DFG. (La Libre)

Reprise de Spano Group - Le syndicat ouvert à la concertation sociale
Unilin reprend quatre entreprises du groupe Spano, c’est l’annonce qui a été faite hier. Il s’agit de Spano à Oostrozebeke, Dekaply à Erembodegem, Locatank et Dynea ainsi que la centrale à biomasse à Oostrozebeke. D’autre part, l’entrepreneur Filiep Balcaen reprend Spanolux ainsi que Balterio à Vielsalm. Les entreprises de ces groupes fabriquent des produits en bois finis. La Centrale générale de la FGTB, qui représente les travailleurs dans les entreprises de ces groupes souhaite beaucoup de succès à cette opération. Lire plus : http://www.accg.be/BEFR/readMore.aspx?id=fb9db936-5174-4930-8d57-9ed63c33b515

PSA Aulnay : les salariés bloquent à nouveau la chaîne de production
Les salariés de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois ne se démobilisent pas et continuent de mettre la pression sur la direction. À l’arrêt depuis dix jours, la chaîne de production qui devait ouvrir ce lundi matin a été immédiatement bloquée malgré la présence de 200 cadres appelés en renfort. Les salariés ont voté la grève et "décidé de réoccuper l’usine". http://www.humanite.fr/social-eco/psa-aulnay-les-salaries-bloquent-nouveau-la-chaine-513892

Entreprises de services

UPS-TNT : l´OPA a des effets positifs
Selon les dirigeants de Liege Airport, Luc Partoune (directeur général) et le socialiste José Happart (Président du CA), l’OPA échouée d’UPS sur TNT (voir 6com du 21/01) a un effet positif sur l’aéroport. D’abord, elle a fait parler de lui d’autant plus que "Liege Airport se cherche toutes sortes de partenaires." Par ailleurs, le projet Euro Carex a été reconnu par la Commission européenne qui a débloqué des moyens pour financer une gare TGV fret sur le site de Liege Airport. La Libre (26/01) : http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/793010/ups-tnt-une-opportunite.html

Belfius : Setca et CGSLB dénoncent le deal que la banque négocie ave le Moc flamand
Les négociations dans le cadre du plan de restructuration à Belfius sont tendues (voir 6com du 25/01). Le Setca et la CGSLB sont en colère face au deal que la direction est en train de négocier avec l’ACW (le Moc flamand). Ce dernier va être remboursé des parts bénéficiaires qu’il avait dans la banque. Pour les deux syndicats laïques, "ce n’est pas normal". Ils se demandent "comment la banque peut justifier la mise en place d’une nouvelle construction opaque pour soutenir financièrement une seule tendance de notre pays." (6com.be)

Lampiris veut simplifier les prix du gaz et de l´électricité (6com.be)
Les fondateurs de Lampiris, Bruno Vanderschueren et Bruno Venanzi, estiment que l’existence de plusieurs formules tarifaires de gaz et d’électricité complique la chose et égare le client. Ils plaident donc pour que le gouvernement mettre de l’ordre dans "cette jungle tarifaire" et limite le nombre de formules de prix par fournisseur. Ils travaillent déjà à l’instauration "une fois par an sur la facture, une comparaison qui indique au client quel est le meilleur tarif que son fournisseur peut lui offrir". (Le Soir-26/01)

Lufthansa-Technik (Allemagne) : suppression de 650 emplois (6com.be)
Durant les deux prochaines années, Lufthansa-Technik va supprimer 650 emplois, et ce suite au plan d’économie annoncé en mai dernier. Le siège hambourgeois, où travaillent quelque 8.000 personnes, sera le plus touché, avec 400 postes supprimés. La division belge de l’entreprise ne sera pas affectée. (L’Echo)

Secteur Public

Le Fyra mis en place par la compagnie néerlandaise malgré les doutes belges
La compagnie ferroviaire néerlandaise NS a supprimé l’ancien train Benelux alors que l’entreprise savait que le Fyra ne disposait que d’une autorisation temporaire pour circuler sur les voies de chemin de fer belges, révèle lundi le site internet néerlandais RTL Nieuws. http://www.levif.be/info/actualite/belgique/le-fyra-mis-en-place-par-la-compagnie-neerlandaise-malgre-les-doutes-belges/article-4000239802214.htm

Les trains Fyra ont été choisis en raison de restrictions budgétaires : http://www.levif.be/info/actualite/belgique/les-trains-fyra-ont-ete-choisis-en-raison-de-restrictions-budgetaires/article-4000239159648.htm

Fyra : la compagnie ferroviaire néerlandaise NS savait
L’inspection belge chargée de la sécurité n’avait en effet octroyé qu’une autorisation provisoire jusqu’au 31 janvier à ces trains à grande vitesse. http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/793272/fyra-la-compagnie-ferroviaire-neerlandaise-ns-savait.html

SNCB : Une scission en plus mais des lignes, des trains et des emplois en moins
Tandis que la longue bataille pour une « société intégrée » continue, http://www.avanti4.be/analyses/article/sncb-une-scission

SNCB : un train bondé bloqué à Rhode-Saint-Genèse par des navetteurs excédés (photos)
L’enfer continue pour les navetteurs de certaines lignes de la SNCB. Ce lundi, certains d’entre-eux ont immobilisé un train bondé en gare de Rhode-Saint-Genèse. http://www.rtl.be/info/votreregion/flandre/976332/sncb-un-train-bonde-bloque-a-rhode-saint-genese-par-des-navetteurs-excedes-photos
http://www.lacapitale.be/651572/article/regions/bruxelles/actualite/2013-01-28/des-navetteurs-excedes-bloquent-leur-train-bonde-a-rhode-saint-geneve-ils-

SNCB-Logistics : le capital s´ouvre vers un partenaire extérieur (6com.be)
La SNCB-Holding, la SNCB et la SNCB-Logistics ont décidé d’ouvrir le capital de la société de fret ferroviaire à un partenaire extérieur. De quoi faire respirer la SNCB-Logistics qui croule sous les difficultés financières. (La Libre-26/01)

Individuel

Prix : ce qui va changer ce 1er février (6com.be)
A partir du 1er février, les consultations médicales et visites à domicile vont augmenter de 2 %, et ce pendant deux ans. Belgacom et Telenet vont également adapter leurs prix : le prix des communications, des formules internet et de la location d’un décodeur coutera donc plus cher. Le prix des transports en commun (SNCB, STIB, TEC) sera lui aussi revu à la hausse. Le prix de la bière augmentera quant à lui d’environ 2 centimes par verre. (La Meuse)

(Le Vif) Ce qui va changer le 1er février : les prix http://www.levif.be/info/actualite/belgique/ce-qui-va-changer-le-1er-fevrier-les-prix/article-4000239637291.htm

Local

Hazinelle (Liège) déménage au Longdoz (6com.be)
L’école Hazinelle (Liège) déménage. A partir de la prochaine année scolaire, les élèves du secondaire section vente, secrétariat et tourisme iront dans un bâtiment au Longdoz.(Le Soir-26/01)

Wanze : Alain Bolly (PS) se désiste (6com.be)
Alors qu’il était pressenti pour être le futur échevin des finances, Alain Bolly (PS) a décidé de se retirer du conseil communal, et ce pour des « raisons éthiques ». Pour le bourgmestre Claude Parmentier (PS), il s’agit d’une incompatibilité professionnelle entre son poste de greffier de la Cour des comptes et son mandat d’échevin. Luc Gonne (PS) remplacera Alain Bolly et prêtera serment ce lundi soir. (La Meuse Huy-Waremme)

Fontaine-l´Evêque : Rovillard (PS) en correctionnelle pour l´affaire de malversation de 2006 (6com.be)
Georges Rovillard, ancien bourgmestre PS de Fontaine-l’Evêque et ancien administrateur général de l’Awiph, devra répondre en correctionnelle des malversations (voir 6com du 16/10/2006) qui lui a valu un séjour en détention préventive en 2006. Pour rappel, le Parquet avait découvert un système de double remboursement de ses voyages dits d’affaires, une première fois par l’Awiph puis par la ville de Fontaine-l’Evêque. (La Libre-26/01)

Gare de Mons : la requête des opposants rejetée (6com.be)
La Haute Cour de Mons a examiné la requête des opposants à la construction de la nouvelle gare de Mons et a conclu à son rejet, estimant que les opposants n’ont présenté aucun argument justifiant l’extrême urgence. (L’Echo)

Charleroi : la Ville se portera partie civile contre Jean-Jacques Viseur
Ce lundi soir, à huis clos, le conseil communal de la Ville de Charleroi décidera de se constituer partie civile dans l’affaire Viseur-Bossard. L’enquête, instruite par la justice montoise, porte sur un marché attribué à un cabinet d’avocats pour lequel travaillait le fils de Jean-Jacques Viseur. http://www.levif.be/info/actualite/belgique/charleroi-la-ville-se-portera-partie-civile-contre-jean-jacques-viseur/article-4000239788089.htm

Syndicats

Comité MWB : rentrons en résistance
Ce vendredi, les métallos wallons et bruxellois se sont réunis en comité à Namur. Il a d’abord été question de faire le tour de l’actualité des entreprises. Deux mots reviennent régulièrement : chômage économique. Certaines entreprises semblent quand même être épargnées dont la Sonaca (Hainaut) qui a un carnet de commandes plein pour les 8 prochaines années. Le secrétaire général de la MWB, Nico Cué, a clôturé le comité en insistant sur la situation politique actuelle et la nécessité de rentrer en résistance pour protéger la solidarité et nos libertés. (6com.be)

AIP : le non-marchand veut aussi "profiter" des réductions des cotisations patronales (6com.be)
Les négociations de l’accord interprofessionnel ont débouché sur des réductions de cotisation patronale dans le secteur marchand (voir 6com du 09/01). Le non-marchand demande également de ne pas être exclu de ces réductions. Il prévient déjà qu’il organisera des actions s’il n’est pas entendu. Le secteur comprend 20.000 emplois et ces réductions pourraient créer 1.500 emplois supplémentaires (La Libre-26/01)

Aujourd’hui la CES a 40 ans.
A cette occasion, elle change de logo. Un petit film retrace les modifications. Mais que reste-t-il après 40 ans ? Un(e) salarié(e) fatigué(e) qui ne parvient plus à lever le bras ? http://www.youtube.com/watch?v=n3sRLcKarcc

Syndicats et lutte de classe : Syndicalisme et intégration dans le capitalisme — Guy Desolre
http://www.avanti4.be/debats-theorie/article/syndicats-et-lutte

La CSI condamne la dernière attaque contre les droits des travailleurs et travailleuses en Grèce.

La CSI a condamné le recours du gouvernement grec à ses pouvoirs d’exception conférés en temps de guerre afin de briser une grève menée depuis une semaine par les travailleurs et travailleuses de la régie du métro de la capitale, Athènes. http://www.ituc-csi.org/la-csi-condamne-la-derniere?lang=fr

Conjoncture

Chômage en hausse en décembre 2012 (6com.be)
Le nombre de demandeurs d’emploi en Belgique a augmenté de 2,3 % en décembre 2012, par rapport à décembre 2011. On dénombrait 409.477 chômeurs fin de l’année dernière. Les régions flamande et bruxelloise enregistrent la plus forte hausse, soit +3,2 %, contre une hausse de 1,2 % en Wallonie. (Le Soir-26/01)

Goldman Sachs : chassez le cynisme, il revient au galop
Voilà plusieurs mois que Lloyd Blankfein déploie beaucoup d’énergie pour améliorer l’image de Goldman Sachs (GS). Celle-ci avait été sérieusement écornée pendant la crise financière. Mais chassez le cynisme, il revient au galop. D’abord, il y a eu cette tentative de GS de repousser le versement des bonus de ses banquiers londoniens de janvier à avril pour bénéficier d’un taux d’imposition plus clément. Qui ne tente rien n’a rien. http://lauer.blog.lemonde.fr/2013/01/26/goldman-sachs-chassez-le-cynisme-il-revient-au-galop/

Faillite de la banque Icesave : une cour européenne donne raison à l’Islande
L’Islande avait le droit, lorsque ses banques se sont effondrées en octobre 2008, de refuser de rembourser les épargnants étrangers, a tranché lundi la cour de l’AELE (Association européenne de libre-échange). La Cour a rejeté les arguments présentés par le Royaume-Uni et les Pays-Bas après la faillite en octobre 2008 de la banque Landsbanki et de sa filiale en ligne Icesave, a affirmé le tribunal dans son arrêt. http://www.lesoir.be/173432/article/actualite/fil-info/2013-01-28/faillite-banque-icesave-une-cour-europ%C3%A9enne-donne-raison-%C3%A0-l%E2%80%99islande

Faillites bancaires : la justice donne raison à l’Islande
Après la faillite de la banque Landsbanki, l’Islande a refusé de rembourser les pertes des épargnants britanniques et néerlandais. Une cour européenne lui donne raison. http://www.liberation.fr/economie/2013/01/28/remboursement-des-depots-bancaires-perdus-la-justice-donne-raison-a-l-islande_877333

La dette selon Karl Marx
« La seule partie de la prétendue richesse nationale qui entre réellement dans la propriété collective des peuples modernes, c’est leur dette publique » Extrait du dernier chapitre du livre 1 du Capital de Karl Marx. http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=2326%3Ala-dette-selon-karl-marx&option=com_content&Itemid=53

France - La dette sociale n’existe pas !
La protection sociale ne doit pas être sacrifiée sur l’autel des marchés financiers ! La prise en charge des dépenses de soins et de médicaments par la Sécurité sociale est passée de plus de 80 % à la fin des années 1970 à 75,5 % en 2009. De plus en plus de personnes sont aujourd’hui exclues de l’accès aux soins : sont concernés tout d’abord les migrants, les femmes, les jeunes et les travailleurs pauvres. Aujourd’hui, c’est vers le Crédit municipal que l’État les dirige pour essayer de trouver un financement pour se soigner. Toutes les garanties sociales sont remises en cause. Voilà le résultat concret de 40 ans de réformes de la protection sociale et du mode de gestion de la crise économique. Il s’agit là d’un recul de civilisation auquel il faut mettre fin. http://cadtm.org/France-La-dette-sociale-n-existe

Politiques Régionales et Communautaires

Formation des enseignants : les vétérans trouvent la réforme injuste
La réforme de l’école normale ne fait pas l’unanimité du côté des professeurs. Il est question de prolonger les années d’études pour les futurs instituteurs (voir 6com du 23/01). De trois ans, ceux qui le veulent, pourront se former deux années supplémentaires et accéder au barème 501, réservé aujourd’hui aux licenciés. Mais les plus anciens ne sont pas d’accord, car pour avoir accès à ce barème, ils devront suivre des formations complémentaires. L’ancienneté et l’expérience suffisent, selon eux, à permettre l’accès au barème supérieur. Notons par ailleurs que la ministre de l’Education, Marie-Dominique Simonet (CDH), vient de dévoiler aux syndicats son offre pour l’accord social 2013-2014. Le Soir revient en détail sur la proposition de la ministre. (6com.be)

Elections 2018 : l´alternance homme/femme sur les listes sera obligatoire (6com.be)
Aux prochaines élections communales de 2018, l’alternance homme/femme sera obligatoire sur toutes les listes, en Wallonie et à Bruxelles. (La Libre-26/01)

Politiques Fédérales

La réforme des congés (6com.be)
Monica De Coninck (SP.A), ministre de l’Emploi, va lancer une réforme des congés durant la carrière des travailleurs du privé comme du public. L’idée principale est de regrouper tous les congés existants et laisser le travailleur en disposer quand il le veut. Pour la ministre, ce système donnera plus d’autonomie au travailleur et permettra de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. (La Meuse)

Soins de santé : doit mieux faire (6com.be)
Le système des soins de santé belge considéré comme un des meilleurs perdrait un peu de son aura. Selon différents les experts fédéraux (KCE, Inami, ISP) le système coute cher (10,5 % du PIB), et pourtant il a du mal à réduire les inégalités, notamment. Ils appellent les responsables politiques à réagir, à fixer des objectifs mesurables. (Le Soir-26/01)

Trois sénateurs socialistes veulent modifier la loi Renault pour obliger les entreprises à revendre leurs outils (6com.be)
L’annonce de fermeture de plusieurs entreprises d’ArcelorMittal dans le bassin liégeois (voir par ailleurs) a fait réagir trois sénateurs socialistes, Willy Demeyer, Philippe Mahoux et Hassan Bousetta, sur l’actuelle loi Renault qui fixe les procédures en cas de licenciement collectif. Ils proposent de l’amender pour empêcher la fermeture d’outils économiques fiables : "Sous certaines conditions, ces entreprises pourraient être obligées à céder leurs activités à un repreneur". Ces trois députés vont tenter de faire avancer le texte au plus vite. S’il passe, il s’appliquera aux entreprises condamnées par Mittal. (Le Soir-26/01)

Politiques Européennes

La zone euro en crise (Economistes Attérés)
Le 8 juin 2012, s’est tenue à Kiel la 9e Conférence EUROFRAME sur les questions de politique économique de l’Union européenne. Son sujet était : « La zone euro en crise : défis pour la politique monétaire et les politiques budgétaires ». Le numéro 127 de la collection « Débats et Politiques » de la Revue de l’OFCE publie des versions révisées de douze des communications présentées, rassemblées autour de cinq dossiers : déséquilibres de taux de change, indicateurs de la crise de la dette, règles budgétaires, questions bancaires et financières et stratégies de sortie de crise. http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=3104

L’euro est-il sauvé ?
Non, toujours pas ! estiment Thomas Coutrot, économiste, coprésident d’Attac France et Felipe Van Keirsbilck, secrétaire général de la Centrale nationale des employés de Belgique, membre de la coordination de l’Altersummit : « L’austérité compétitive organise une récession qui gagne l’ensemble du continent, Allemagne incluse », et quoiqu’en dise François Hollande. http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/230113/l-euro-est-il-sauve

Austérité : Di Rupo appelle les Européens à corriger le tir
http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/austerite-di-rupo-appelle-les-europeens-a-corriger-le-tir/article-4000239288068.htm

Rejoignez l’appel de féministes belges contre le Pacte budgétaire
Le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) de la zone euro, dit Pacte budgétaire, est entré en vigueur le 1er janvier 2013 puisqu’il avait été ratifié à cette date par 12 des 15 pays de la zone euro. La Belgique fait partie des États ne l’ayant pas encore ratifié, qui peuvent encore s’y opposer. http://www.viefeminine.be/spip.php?rubrique485

Politiques Internationales

Que retenir du rapport de l’expert de l’ONU sur la dette et les droits humains ?
Établir un lien entre dette et droits humains peut sembler évident. Pourtant, au sein de l’ONU et de certaines de ses instances, cela ne va pas forcément de soi. En effet, comme le rappelait l’expert indépendant de l’ONU sur la dette extérieure et les droits humains, Cephas Lumina, lors de son intervention au XIe Séminaire international du CADTM sur la dette et les droits humains |1| , « pendant près de vingt ans, les efforts réalisés pour traiter la question de la dette extérieure du point de vue des droits humains ont suscité de profondes divisions […], certains États affirmant que le Conseil des droits de l’homme n’était pas compétent pour traiter la question ». Affirmation évidemment erronée, et démentie par l’expert.
http://cadtm.org/Que-retenir-du-rapport-de-l-expert

Etre invité à Davos, ça coûte cher !
Le Forum économique mondial, qui ouvre ses portes ce 26 janvier dans la station des Grisons, aura pour thème : "Des normes communes pour la nouvelle réalité". Parmi les 2 500 participants attendus à cette 41e édition, 1 400 sont des patrons http://www.courrierinternational.com/article/2011/01/26/etre-invite-a-davos-ca-coute-cher

Général

Suisse : Nestlé condamné pour avoir fait espionner Attac
Le géant de l’agroalimentaire a été reconnu coupable d’"atteinte illicite à la personnalité" pour avoir fait espionner des militants altermondialistes.
http://www.lepoint.fr/economie/suisse-nestle-condamne-pour-avoir-fait-espionner-attac-26-01-2013-1620521_28.php

Le Non-conformiste. Portrait de Marcel Liebman (1929-1986)
L’Institut Marcel Liebman a le plaisir de vous convier à une projection du film réalisé par Hugues Le Paige, 1996 – France – 57 minutes, En collaboration avec l’Union des Progressistes Juifs de Belgique, Vendredi 1er février à 20h00, 61 rue de la Victoire (Saint Gilles)
http://www.avanti4.be/action-agenda/article/bruxelles-film-le

L´UWE travaille au redressement de la Wallonie (6com.be)
L’Union wallonne des entreprises (UWE) compte recruter un manager dont le défi sera de dénicher chaque année 100 entreprises prometteuses et leur "montrer le chemin de la croissance" et ainsi participer au redressement de la Wallonie. (Le Soir-26/01)

La SP.a et le CD&V entrent en campagne pour 2014
Dans un entretien accordé au Soir, le vice-Premier ministre SP.a Johan Vande Lanotte s’est promis de ne plus parler de la N-VA jusqu’aux élections de 2014 et assure qu’il n’évoquera que ses réalisations au gouvernement à l’appui de sa campagne électorale. Et commence de suite en se profilant comme un réformiste modéré et exclut de nouvelles mesures de relance ambitieuses. Pour économiser dans le budget de l’Etat, Vande Lanotte propose de renforcer l’informatisation aux finances et dans le domaine de la santé. Il appelle aussi à supprimer la fonction de juge d’instruction. Du côté du CD&V, on applique la politique de la "main tendue" face à la N-VA, et on prône la collaboration. Le parti plaide pour une Belgique unie et veut exécuter la sixième réforme de l’Etat. (6com.be)

Edito de 6com.

À quoi servent-ils ?
Crapule, fossoyeur, prédateur, terroriste, bandit, voyou, arnaqueur… ce ne sont pas les qualificatifs, tous plus « élogieux » les uns que les autres, qui ont manqué pour qualifier Lakshmi Mittal depuis l’annonce de la fermeture de 7 des 12 lignes de production du froid liégeois. Expression d’une juste colère ou calcul de communication ? Selon les cas, ces termes se sont multipliés dans les médias. On peut cependant s’étonner que l’on semble aujourd’hui découvr... [Lire la suite : http://www.6com.be/4/edito_fiche.cfm?artID=110503]

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0