Accueil > Brèves > Grande Bretagne : les chômeurs seront contrôlés par des boîtes (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Grande Bretagne : les chômeurs seront contrôlés par des boîtes privées

mercredi 22 juin 2011

Le gouvernement britannique n’a plus le sou, mais reste décidémment plein de ressources.

Afin de résoudre le problème du chômage, les ministres de Sa Gracieuse Majesté ont eu une idée lumineuse : faire appel aux secteur privé.

Il ne s’agit pas ici de stimuler les engagements par des aides publiques en rafale, ni d’obliger les entreprises à engager... recettes socio-démocrates éculées s’il en est.
C’est le nouveau régime de retour à l’emploi. Dans ce cadre, la Grande Bretagne va intaurer un système de contrôle des chômeurs. Mais comme il n’est pas question de payer plus de fonctionnaires pour vérifier et punir les chômeurs qui ne retrouvent pas du travail, ce sont des entreprises privées spécialisées qui vont s’aquitter de cette tâche.

Le constat du ministère de l’Emploi pointe le prix exhorbitant des services publics d’aide au retour à l’emploi. C’est donc pour cette raison qu’il va falloir sous-traiter.
Mais comme il faut attirer les futurs spécialistes de la traques aux pauvres, ces entreprises seront payées... au rendement !

Pratiquement, les agences publiques de recherche d’emploi ("Jobcentre Plus") pourront faire appel a des cabinets privés de recrutement ou de gestion des ressources humaines, ou à des associations, pour fournir des services "sur mesure" et "innovants" aux chômeurs.
Ces entreprises toucheront une partie des sommes économisées par l’Etat sur chaque chômeur remis au turbin.

Les contrats concernés pourraient représenter 3 à 5 milliards de livres sur 7 ans, selon le gouvernement.

En Grande Bretagne, le gouvernement parle de "réforme" de l’Etat providence... Une réforme très conservatrice.

Source : AFP, 10 juin 2011
Voir aussi cet article du Guardian

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0