Accueil > Agenda > 20 février 2011, Steenokkerzeel : Solidarité avec les détenus du (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

20 février 2011, Steenokkerzeel : Solidarité avec les détenus du 127bis

vendredi 18 février 2011

URGENT-Manifestation de solidarité-Dimanche 20 février 16h30

La violence des gardiens du centre 127bis déclenche une grève de la faim des détenus et une manifestation de solidarité

Ce dimanche 20 février à 16 h30 Devant le centre à Steenokkerzeel.

Départ  : TRAIN gare du Nord 15h 40 vers Leuven/arrêt Nossegem

Les violences croissantes perpétrées sur les détenus des centres fermés, et plus particulièrement le passage à tabac d’un jeune Egyptien de 18 ans par quatre gardiens du centre 127bis cette semaine, déclenchent une grève de la faim dans le centre et une manifestation en solidarité aux détenus dimanche prochain.

La nuit du mardi 15 au mercredi 16 février, un jeune détenu Egyptien de 18 ans (alors pacifique) est emmené par quatre gardiens du centre fermé 127bis dans une cellule d’isolement avant d’y être insulté, menacé, menotté puis passé à tabac. Il en ressort traumatisé, le corps tuméfié

Il s’agirait d’une « mise en condition » avant son expulsion vers l’Italie prévue pour la semaine prochaine. Tout en le battant, les gardiens lui ont ainsi signifié que résister à son expulsion serait inutile, qu’il serait alors à nouveau battu, et qu’il ne devait pas tenter de revenir en Belgique par la suite.

Il témoigne : « On m’a attrapé et les quatre personnes m’ont tabassé (…), on m’a dit pour que tu ne viennes plus ici en Belgique. Moi je suis ici en Belgique depuis 2010, on m’a attrapé et mis par terre, on m’a mis les menottes, et les 4 agents m’ont blessé aux mains et aux pieds et j’ai des blessures à la tête ».

Choqués par ces violences, ses co-détenus partent en grève de la faim (détenus d’une aile du centre 127bis)

Si les responsables politiques sont été prompts à condamner les violences commises à l’encontre des Egyptiens contestant le régime de Hosni Mubarak, ils restent jusqu’à présent muets quant aux exactions de leurs agents sur un jeune innocent de 18 ans, qui, rappelons le, n’a commis pour seul délit que de tenter d’améliorer son existence par l’exil. Les violences racistes perpétrées régulièrement par certains agents semblent les laisser de marbre.

En réaction à cette situation intolérable, au climat de plus en plus violent et à l’impunité dont bénéficient les coupables, diverses associations et groupes d’individus ont lancé un appel à manifester devant le centre 127 bis à Steenokkerzeel ce dimanche 20 février à 16h30.

Voix sans frontières – gettingthevoiceout@vluchteling.be – http://gettingthevoiceout.wordpress.com

Voir en ligne : http://gettingthevoiceout.wordpress.com

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0