La chronique d’Eric Léon

Encore sur la route de Katana

lundi 31 décembre 2012, par Louis Jazz

Près de Bukavu au Congo, il y a un petit village, en plein coeur du Sud-Kivu : Katana. Dans le cimetière des pères blancs de Katana repose mon grand-oncle Alphonse avec ses secrets : il est resté entre le Congo, le Burundi et le Rwanda durant le génocide et ce n’était pas un nouveau venu. Dans ma famille très catholique, Alphonse est un héro. En dehors de ma famille, l’église catholique a collaboré activement avec les génocidaires. Un jour, j’irai à Katana percer les secrets de mon grand-oncle. Je vous raconterai comment c’est et vous enverrai une carte postale. Mais pour le moment, je suis au Rwanda en route vers le petit village près de Bukavu. Quelques extraits de mon carnet de route.

Kigali 24 septembre

Discussion avec Stan et Pierrot, nous nous embourgeoisons dans notre statut d’"Homo Expatriatus afriquensis ".

Stan a rencontré une femme (tutsie) qui a vécu dans les maisons de l’EBK durant le Génocide, Kyovu était tranquille. Avant leur « déménagement » elles vivaient près de l’église de la Ste Famille. La méfiance des voisins les ont poussé elle et d’autres à rentrer par la porte arrière de l’actuelle maison d’une collègue en cassant une vitre. Squat en temps de génocide, sans faire de bruit.

Kigali le 12 octobre 2012

Jali le chanteur est passée aujourd’hui à l’école pour chanter, c’est un ancien élève de l’EBK, il chante bien, casquette, jeans et basket, les minettes adorent.

Réflexions sur sa chanson 21 grammes :

Refrain :

Si tu sais compter dis moi combien pèse mon âme,
N’oublie pas mon passé et le poids de mes drames,
Si tu sais compter dis moi combien pèse mon âme,
A la virgule près, ça doit faire 21 grammes,
Ca doit faire 21 grammes ...
Quand je parle des secrets avec lesquels est enterré mon Oncle, je pense à ce qu’il a vécu et fait durant le génocide, pourquoi est-ce qu’il est resté alors que la plupart des curetons sont partis. En quoi il a aidé idéologiquement au génocide ? Il est de la deuxième vague de père blancs, les flamands... celle du manifeste des Bahutu. Combien pèse son âme ? Être catho allège-t-il la conscience ?

Si tu sais compter dis moi combien pèse mon âme,
N’oublie pas mon passé et le poids de mes drames,
Si tu sais compter dis moi combien pèse mon âme,
A la virgule près, ça doit faire 21 grammes,
Ca doit faire 21 grammes ...
Pourquoi ne crois plus en Dieu ? Eh bien, parcequ’il n’existe pas. Quand est-ce que j’en ai été convaincu ? Grâce au cours de biologie de Milinkovitch sur l’évolution à l’ULB. Mais je m’en doutais déjà avant.
L’ecole Internationale américain de Kigali est créationniste, l’Intelligent Design est au programme...

Kigali, le 14 octobre 2012

Visite chez Odile. Quartier Muhima, en bas de la colline de Kiyovu, quartier populaire avec chèvres et même des vaches dans une baraque à côté d’une maison. Odile a une fille et un garçon et vit aussi avec le fils de son mari et « Ugeneza », qui a été adopté à l’hopital, ce petit bébé avait été abandonné par sa mère dès la naissance, Odile l’a adopté. Ugeneza, ça signifie « bienvenu ».

Pour être alimenté en électricité, il faut acheter des unités « cash power ». Odile en achète pour 2000 francs à la fois. Mais cette fois-ci, 1500 francs lui ont été retirés par l’agence. Le ministre de l’énergie a expliqué à la télévision que les rwandais, pouvaient aider le gouvernement en donnant volontairement 1500 franc de leur facture d’énergie. Le prélèvement n’a rien de volontaire pour Odile et cette mesure suit la décision d’une partie de la communauté internationale de cesser l’aide au Rwanda à cause de son implication dans le conflit en RDC.

Nous, on a pas du payer cette taxe « d’effort de guerre ».

18 octobre 2012

Le gouvernement rwandais est fâché contre les belges, pourquoi ? À voir, se renseigner... Intox ? Rapport avec le nouvelle carte d’identité que doivent avoir les étrangers ? l’ambassade n’avait pas été prévenue de ce nouveau changement de carte d’identité pour les belges... Piège ?

30 Octobre 2012

Pas mal de trucs ces derniers temps, à condition que je me rappelle de tout... Je n’ai pas été très rigoureux ces derniers temps pour tout écrire au fur et à mesure...

Rumeurs que des Interahamwé sont à Gisenyi et qu’il y a eu des morts, source : une personne de l’ambassade de France...

Dans les grosses nouvelles :
Le Rwanda est nommé au conseil de l’ONU comme membre non-permanent du conseil de sécurité (le 18 octobre 2012) alors qu’un rapport de la même ONU (conclusions publiées et présentées le 12 octobre à l’ONU) démontre que le Rwanda est impliqué directement dans la déstabilisation de l’est du Congo. Le M23 reçoit des ordres directs du chef d’Etat Major rwandais, Charles Kayonga qui agit sous la supervision du Général James Kabarebe, ministre de la Défense... L’assemblée générale des nations unies donne donc, pour les deux prochaines années à venir, le droit de vote au Rwanda sur des questions très sensibles, la situation de la RDC entre autres...

Victoire Ingabire (forces démocratiques unifiées) en rose, crâne rasé, condamnée à 8 ans de prison pour coupable de négation de génocide et de conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre. Ça me rappelle la discussion avec le vétérinaire qui se prétendait Hutu et qui disait qu’il allait peut-être aller en prison, la raison, selon lui, était qu’il était intellectuel hutu. Il prétendait avoir même aidé des personnes à échapper aux massacres durant ’94.

Coup monté de toutes pièces, cette condamnation, le Rwanda n’est pas prêt à ouvrir la scène politique. Le FPR avait gagné avec 93% aux dernières élections... Je suis tombé sur un article de JamboNews sur la tentative d’assassinat le 22 août 2012 de Frank Ntwali, responsable du parti Rwanda National Congress, exilé en Afrique du Sud, poignardé non-loin de l’aéroport de Johannesburg.

Frontière Congo Rwanda fermée suite à une vague d’assassinats à Goma. À partir du 22 octobre, la nuit.

Stan est parti à Goma pour aider une école belge qui vient de se lancer dans l’aventure éducative.

4 octobre 2012

Une patrouille de l’armée congolaise a été interceptée lors d’un incursion en territoire rwandais... Mission officielle des gars attrapés : trouver et acheter de la bière... Ils ont tous été exécutés.

Stan revenu de Goma, situation terrible. Pluies torrentielles, centre ville gardé par la MONUC, chars au centre de la ville. L’armée congolaise n’a pas été payée depuis un certain temps. Mesure de pression ? Envoyer un obus par minutes sur les faubourgs de Goma jusqu’au paiement des salaires, ce qui n’a pas tardé à être fait ! Les obus ont commencé à être envoyé dans la nuit de lundi.

10 novembre 2012

Il y a deux jours, une rwandaise, une certaine Scholastique a gagné le prix Renaudot, pour son bouquin ’Notre dame du Nil ».

Innondations il y a une semaines ; des maisons écroulées, des morts.

Annoncé sur RFI ce matin, le gouvernement rwandais envisage de fermer tous les orphelinats du pays... Il va doit falloir distinguer, dans les foyers, qui est de la rue avec parents et qui est de la rue sans parents. Si tu es orphelin sans parents, où vas-tu aller ? Il y a une île, sur le lac Kivu, où les enfants de la rue (maybobo) sont envoyés.

12 novembre 2012

Fin de la coopération militaire entre la Belgique et le Rwanda depuis hier... ça devrait pas être énorme...

18 novembre 2012

Attaque sur Goma, ONU Intervient, l’armée régulière congolaise fuit et se rhabille en civil. Ici on dit que les militaires congolais ont toujours des vêtements de sport sous leur uniforme afin de retirer ce dernier quand survient une attaque. Ils sont super bons, paraît-il pour se déshabiller en courant. Ils abandonnent leurs armes dans leur courses, ce qui fait des militaires congolais les premiers fournisseurs d’armes aux rebelles.

Civils, autorités etc. ont fuit la ville selon AFP, réfugiés, camps de réfugiés attaqués... Menaces entre le M23 et la MONUSCO qui a bombardé des positions rebelles avec hélico, sans empêcher avancée rebelle. « Panique générale, débandade »

Début hier, du tour cycliste du Rwanda...

19 novembre 2012

Les rebelles à 3Km de Goma, RDC refuse ultimatum du M23, ce qui signifie, attaque de Goma... Mais pas encore effectif... Attaque cette nuit ? Selon Colette Braeckman, l’armée Rwandaise est venue en renfort au M23 lors de l’attaque de l’ONU. Des soldats indiens de l’ONU auraient pris des photos de 3 chars rwandais en train de passer la frontière.

Des massacres ont été perpétrés, à connotation ethnique dans le Masisi, 800 maisons brûlées. Congolais Hutus tués. Sans confirmer le fait que les rebelles seraient aidés par le Rwanda, le chef des opérations de maintien de la paix Hervé Ladsous a relevé que les rebelles étaient très bien équipés, y compris avec du matériel permettant la vision nocturne, ce qui leur a permis de mener une attaque à quatre heures du matin.

Un copain qui tient un établissement à Goma à du quitter la ville. Son beau-frère, militaire, lui a ordonné de quitter Goma. Ville morte pour le moment.

20 Novembre 2012

Goma est tombé aujourd’hui aux mains des rebelles, aéroport d’abord, radio ensuite, quelques quartiers, toute la ville, enfin. Réfugiés, calme relatif dans la ville.

Tirs vers le Rwanda, l’aéroport de Ginsenyi aurait été touché par des mortiers.

J’imagine le contraste entre les gens qui vont à Gisenyi pour les commodités balnéaires de la ville et les camps de réfugiés.

Crise d’angoisse d’une collègue française au sujet de la sécurité dans la région alors qu’une collègue rwandaise est préoccupées pour la famille qu’elle à Goma. Les rebelles revendiquent la chute du gouvernement de Kinshasa.

Ce matin 6:30 du matin, gros orage sec. Commentaires à la salle des profs « j’ai cru que c’était une bombe, mais j’ai su que ce n’était pas une bombe quand j’ai entendu q’il n’y avait pas de cris après la détonation. » Ridicule.

Ce WE, troisième boîte de nuit qui crame à Kigali...

21 Novembre 2012

Population réunie dans le stade de Goma pour s’entendre expliquer les intentions du M23... 2100 militaires se joignent à la rébellion avec 700 policiers. Porte parole du M23 Vianney Kazamara entendu à la radio, ça à pas l’air d’être le guérillero de base qu’on s’attend à entendre. Le type à étudié à l’étranger. Ce M-23, c’est pas des guignols.

22 novembre 2012

Ce matin, RFI annonce que militaires et policiers vont rejoindre le M23. Info confirmée par une journaliste du Figaro, seule journaliste « occidentale » présente sur place... Il n’y a pas de journaliste africain sur place ?

Réunion hier à Kampala, avec Kagama, Museveni se réunissent pour savoir quoi faire. Tout le monde se met d’accord pour dire que le M23 doit quitter Goma... pas de problème, ils vont aller à Bukavu ! Ensuite, Kisangani pour aller vers Kinshasa. Occupent Saké pour le moment, où il y a une base militaire congolaise. Hier, aucun casque bleu à Goma... Difficile de rater une force de 6700 hommes ! A Bukavu, manifs violentes, devant la représentation de la MONUSCO, repoussés selon sources non-officielles par des tirs...

MSF évoque plus de 100000 déplacés dans la région du Kivu sans aucune commodités.

Expats de la MONUSCO pris à parti par la population locale au Congo.

8 décembre 2012

M-23 a quitté goma mais reste dans le coin, pas loin. Tout marche au ralenti à Goma.

Le FDLR [1] a attaqué la frontière Rwandaises il y a quelques jours.

13 décembre 2012

Négociations sont toujours en cours à Kampala sur la situation du Congo, avec Museveni, Kabila, Kagame (je sais pas si c’est lui ou un représentant) et M-23. Toujours pas de discussions sur le fond.

M-23 reste embusqué,prêt à attaquer à nouveau. La situation presse pour le Rwanda, les FDLR se montrent de plus en plus belliqueux.

A suivre...

Eric Léon

Notes

[1Forces Démocratiques de Libération du Rwanda. Anciennes forces impliquées dans le génocide de 1994.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0