Version imprimable de cet article Version imprimable

Edito n°27

lundi 15 avril 2013, par JIM

Bien avant Fukushima, le JIM voulait aborder le nucléaire. Deux fois nous avons essayé. Des réflexions avaient été entamées une bonne dizaine d’auteurs contactés. En vain.
En Belgique, il est difficile de trouver des informations accessibles et indépendantes sur la question.

Ainsi, alors que deux réacteurs nucléaires sont à l’arrêt, Doel 3 et Tihange 2, le très long hiver dont nous sortons n’a pas occasionné les difficultés d’approvisionnement énergétiques attendues. Est-ce à dire que nous n’avons finalement pas besoin du nucléaire ? Que nous pouvons nous en passer ? Il n’y a pourtant pas de réel débat sur cette question.

Ainsi, après plus de 40 ans, il n’y a toujours pas eu de reconnaissance officielle par l’Etat belge de l’entreposage de bombes atomiques à la base militaire de Kleine-Brogel, dans le Limbourg.

Ainsi, les médias laissent-ils trop souvent [1] les seules Electrabel et Agence fédérale de Contrôle nucléaire commenter les incidents de sécurité de « moindre » importance. Lesquels ne seraient jamais révélateurs de problèmes plus graves. Le travail journalistique sur le nucléaire, en dépit des exceptions semble bien bâclé. Et ce malgré les efforts d’associations telles que Greenpeace ou Inter-Environnement [2]. Mais peut-être que lesdites associations devraient mieux s’emparer du sujet. Qu’elles diffusent plus clairement les informations qu’elles collectent. Et aillent au-delà des compilations de communiqués de presse ponctuels sur le nucléaire au profit de synthèses constamment actualisées. Tout cela fait certainement donneur de leçons et la tâche est difficile face au géant Electrabel, plus installé dans les cercles du pouvoir, plus riche et plus puissant. Il suffit de consulter le site du « forum » nucléaire que nous avions déjà dénoncé, dont Electrabel est contributrice importante.

Pour sa part, le JIM a cette fois réussi à consacrer son numéro d’avril-mai au nucléaire. Et pour commencer, mieux vaut savoir ce qu’est la radioactivité, travail de vulgarisation auquel s’est attelé Franz Tofer avec La radioactivité, y avez-vous déjà réfléchi ?. Cela permettra peut-être d’être plus nombreux aux prochaines manifestations devant Tihange. Gaëlle Mouton était présente au dernier rassemblement, organisé par la plate-forme internationale Stop Tihange et nous en propose un reportage photo.

Bien entendu, nous reviendrons aussi sur la catastrophe de Fukushima, à l’heure où le Japon bataille face à son peuple pour maintenir le recours à l’énergie nucléaire. Si le Japon ne sait que faire des centaines de milliers de... tonnes de déchets nucléaires [3], les Français ont semble-t-il trouvé la solution en incorporant les déchets nucléaires dans les matériaux de construction. Une synthèse de la remarquable analyse de la Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité attend votre lecture.

Et pour clôturer le thème, Gérard Craan revient sur un vieux bouquin anticipant les peurs des menaces terroristes d’aujourd’hui.

Le JIM

Notes

[1Voir notamment cet articlede la Libre Belgique, ou celui-ci, ou dans le Vif l’Express, ou encore sur le site web de la RTBF.

[3Principalement sous forme d’eau contaminée

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0